AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

N°.. Faut qu'on s'explique! PV Tessalya
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Tucker Brown
❥ A CHICAGO DEPUIS LE : : 05/04/2017
❥ COMPTE EN BANQUE : 150
☰ POINTS RPS : : 170
❥ BIRTHDAY : : 09/05/1980
❥ ÂGE : : 37
❥ AVATAR : : Titouan White
❥ TA LISTE DE CHOSE A FAIRE : : Retrouver ma fille!

❥ TON ENTOURAGE : : ...
Revenir en haut Aller en bas
N°.. Faut qu'on s'explique! PV Tessalya - Mar 23 Mai - 17:04
Faut qu'on s'explique.Tessalya & Tucker Depuis cette conversation, j'étais a bout de nerf, je n'en revenais pas de la tournure qu'avait prit cette "dispute". Non mais sérieusement, à lire ses message j'avais vraiment l'impression, qu'elle ne me faisait plus confiance. Et si il y a bien une chose que je ne supporte pas, c'est bien ça! Après tout ce que nous avons vécu ensemble, c'est abérant!
Alors que j'avais reçu son dernier message, j'étais toujours au travail. Ne tenant plus en place, boulant que cette histoire, soit vite réglé, j'avais laissé mes tâches à l'un de mes employés, prétextant un soucis dans la livraison d'une commande. Ainsi durant tout ce temps, je pris une douche, me débarbouillant le visage, rougit sévèrement par le soleil, et m'habillant plus correctement que ma tenue de travail. Je me voyais mal, arrivé chez elle, remplie de sciure de bois, et avec des chaussures poussiéreuses. Vive le ménage après! Bref un minimum de propreté, ne me feras pas perdre en crédibilité.
Toujours énervé, j'ai pris ma voiture, grillant un certain nombre de feu, sans me préoccuper de la sécurité des autres. J'avais une soucis bien plus important à régler avant. Un créneau foiré, des pneus crisant contre le trottoirs, je sors enfin de ma voiture, claquant la portière. Le bruit résonne encore alors je me retrouve en face de la d'entrée cognant rageusement.

Tessalya ouvre!

Quel con. J'ai les clefs sur moi. On a même fait l'échange de nos doubles il y a peu! C'est donc sans attendre de réponse, que j'insère la clé dans serrure pour m'invitant à l'intérieur. Je fais un rapide tour sur moi même, pour essayer de la trouver d'un simple coup d'oeil. Mon téléphone à la main, je le serre brutalement, n'ayant toujours pas digéré cette conversation.
© 2981 12289 0
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Tessalya Perez
❥ A CHICAGO DEPUIS LE : : 18/02/2017
❥ COMPTE EN BANQUE : 897
☰ POINTS RPS : : 925
❥ BIRTHDAY : : 17/09/1989
❥ ÂGE : : 27
❥ AVATAR : : Chris Cohen / James Perkins/ Camille M. Hamilton
❥ TA LISTE DE CHOSE A FAIRE : : Passer du temps avec Naya # Aller voir le médecin # appeler mon frère# faire du sport

❥ TON ENTOURAGE : : Mon frère
Revenir en haut Aller en bas
Re: N°.. Faut qu'on s'explique! PV Tessalya - Mar 23 Mai - 23:07
Faut qu'on s'explique.Tessalya & Tucker
Aujourd’hui, c’est mon jour de congé et j’en ai profité pour faire une grasse matinée. Il faut dire que ces derniers temps, je me suis beaucoup shooté, j’ai beaucoup bu et j’ai très peu dormi. Je suis quelqu’un de résistant, mais bon une grasse matinée ça ne fait jamais de mal. Bon lorsque je dis grasse mat’ , je parle de 10 heures du mat, après m’être fait un bon petit-déjeuner je m'attèle à ranger un peu l’appart, car ces derniers temps entre mes vas et viens chez Tucker je me suis un peu laissée aller dans le rangement et le nettoyage, alors que je n’aime pas laisser trainer mes affaires...Enfin, c’est juste que j’aime bien que tout soit nettoyé de fond en comble et que tout brille et là, ces derniers temps j’ai fais le ménage, mais pas aussi profondément que je le souhaiterai. Durant tout ce temps de ménage,  j’ai eu le temps de penser à tout ce que j’ai pu traverser et vivre ces derniers temps à commencer par la mort de Teya. Je commence à m’y faire petit à petit. Enfin non ça serait mentir….mais j’ai compris qu’il n’y aura plus que moi avec cette apparence sur la planète et qu’il n’y aura plus une autre personne. J’ai fini par comprendre que j’allais devoir apprendre à me contenter de moi-même et qu’il n’y avait plus une autre personne pour être l’ange de nous deux. Il faut dire qu’entre nous deux, j’ai toujours été la plus grosse gueule, la plus franche, la plus vulgaire, la plus attiré par la noirceur de notre famille, la plus aventureuse. Enfin, j’ai toujours celle des deux à foncer tête baissé et réfléchir après. J’étais le vliain petit démon et ça m’allait très bien, car je savais qu’il y avait un autre être avec la même apparence que moi qui était le petit ange. Maintenant, je vais devoir être les deux à la fois, car elle ne sera plus là pour me sortir de mes galères et j’en ai assez que mon grand-frère joue au grand-frère...Enfin il a le droit de vivre aussi et encore plus maintenant. Enfin, cette perte, m’a apporté autre chose dans la vie, une sorte d’amour? Je ne sais pas si je peux appeler cela ainsi, car apar l’amour fraternel je n’ai pas connu de véritable amour, mais en tout cas c’est quelque chose qui y ressemble beaucoup à mon sens. J’ai rencontré Tucker dans le pire moment de ma vie, il a su me percer en quelques minutes et a tout de suite compris certaines des épreuves par lesquelles j’étais passées. Il ne connaît pas toute ma vie, car ma vie est pleine de péripétie, mais il sait que j’avais une jumelle, qu’elle m’avait donné un rein pour que je survive et qu’aujourd’hui celle-ci m’a quitté tel un ange. Il sait également que je n’ai pas de relations avec mes parents, mais il ne me semble pas lui avoir expliquer toute l’histoire...Il sait que j’ai été élevé par mon grand-frère...mais voilà il ne sait pas tout..peut-être que s’il savait tout il comprendrait mon problème de confiance, mon côté volage, mon envie de sans cesse m’amuser et ma peur à l’attachement. En parlant de la peur de l’attachement, je pense que ce jour de congé, me fait réaliser à quel point je me suis attachée à cette homme et à quel point je commence à être effrayé par tout ça. Certes ce n’est pas une relation comme les autres, nous avons fait beaucoup d’expériences, mais aujourd’hui je crois avoir envie de plus et je ne sais pas si je peux l’exiger. Après tout notre rencontre a été purement sexuelle. Je vois qu’il y a un certain attachement de son côté, mais à nouveau c’est peut-être seulement un attachement physique. Lors de la dernière soirée que nous avons passé ensemble tout ne c’est pas passé comme nous le souhaitions. Le début de soirée c’est à peu près déroulé normalement, puis on s’est shooté, on a bu et je pense que c’est à ce moment qu’on a commencé à perdre pied? C’était une crémaillère chez Maël un nouvel artiste pour lequel je boss récemment, il y avait beaucoup de monde qu’on connaissait. Et lorsque je dis le mot connaître ce n’était pas seulement des amis, mais des gens avec qui  on avait échangé plus que quelques paroles. Je dois avouer que pour le coup, je devais vraiment paraître par une avide du sexe, car dans une seule même pièce, se trouvait, Finn, une de mes plus vieilles connaissances et personne que j’appelle dès que j’ai envie de sexe sans prise de tête. Il y avait également Roméo, ami de longue date également et personne avec qui je travaille. Nous avons dérapé une fois chez lui. Puis, il y avait Owen qui était là, j’aime dire que c’est mon meilleure ami sexuel ou mon alter ego au masculin. Enfin beaucoup de monde qui me connaissait intimement et ce qui aurait pu ne pas déranger Tuck en situation ordinaire semble l’avoir titillé cette fois-ci. Il faut dire que pour ma part également, j’ai été servie...Enfin, je ne sais pas trop pourquoi, mais Tucker s’énerve toujours lorsqu’un mec s’approche d’Heidi. Les deux sont meilleurs amis et je respecte ça, d’autant plus qu’Heidi et une très chère amie à moi, mais lorsque la personne avec qui tu passes pratiquement toute tes soirées est plus jaloux des personnes s’approchant d’une autre fille que toi...ça peut poser soucis. Je n’ai rien dit lors de la soirée, car j’étais bien trop stone et franchement, je ne voulais pas faire de scène devant tout se monde, mais aujourd’hui tout ça me trotte dans la tête et c’est impossible de garder ça pour moi. Comme à mon habitude je ne réfléchis pas et je lui envois un message pour comprendre cette relation entre Heidi et lui. Si je sais tout ce qu’il y a, je ne serait peut-être pas jalouse et je ne dirai plus rien...Enfin je ne sais pas. Après quelques échanges de messages le ton monte assez rapidement, il a l’impression que je ne lui fais pas confiance et moi ce qu’il me dit m’agace, à croire que je suis une chienne en chaleur...Enfin bon, la chienne en chaleur l’a bien plu la première fois qu’il m’a vu. Il me dit alors qu’il viendra me voir histoire de discuter, car il n’aimait pas se prendre la tête par message. J’en profite alors pour aller faire un footing, car je suis une vraie pile électrique et tous les deux savons que je n’ai pas ma langue dans ma poche. Donc si je reste ainsi jusqu’à son arrivé, je risque d’être une boule de nerf et de lui exploser à la gueule.

Mon footingme soulage un peu et je perd très rapidement la notion du temps, je finis par rentrer, car je ne sais pas lorsqu’il va venir à la maison. Lorsque j’arrive la porte est ouverte ce qui veut dire qu’il est arrivé avant moi, j’espère qu’il n’est pas là depuis trop longtemps. Je le cherche du regard et finit par lui dire.

“Je suis là...je suis allée courir un peu..” J’ouvre l’un de mes placards et prend une serviette histoire de m’essuyer, car il pleut dehors. Je pourrais aller me doucher, mais je pense que ce n’est juste pas le jour de le faire languir ou de me foutre à poil devant lui pour le narguer et aller me doucher.
© 2981 12289 0
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Tucker Brown
❥ A CHICAGO DEPUIS LE : : 05/04/2017
❥ COMPTE EN BANQUE : 150
☰ POINTS RPS : : 170
❥ BIRTHDAY : : 09/05/1980
❥ ÂGE : : 37
❥ AVATAR : : Titouan White
❥ TA LISTE DE CHOSE A FAIRE : : Retrouver ma fille!

❥ TON ENTOURAGE : : ...
Revenir en haut Aller en bas
Re: N°.. Faut qu'on s'explique! PV Tessalya - Jeu 25 Mai - 20:14
Faut qu'on s'explique.Tessalya & Tucker Pourquoi une réaction aussi dure de ma part ? Surement du à mes sentiments envers cette jeune femme, qui me font tellement peur que je n'ose lui dire. Avec Tess c'était que pour le sexe au début,  mais avec le temps on apprend  ce connaitre, on devient plus proche, inséparable. Si je pouvais vivre H24 avec elle je le ferais. Mais je n'ai surement pas les couilles de passer le cap du " Tu veux de moi ? Comme petit copain ? "Whoua! Ca fait ringard pour un vieux tel que moi, non ? Justement en parlant de vieux. Est-ce qu'une femme aussi jeune et pleine de vie comme Tess, accepterai un dechêt ? Certes on a tout les deux un passé vraiment compliqué, un présent pas mieux et un avenir incertain. Clairement qu'elles sont mes chances de me faire recaler ? 100% ? On n'a jamais discuter de ce que l'on était, mais je sais, je sens qu'à ses yeux, rien n'arrivera de plus entre nous.. Du moins c'est ce que je pense.

Pour reprendre avec cette fameuse soirée, j'ai mes raisons d'agir ainsi avec mon amie. Heidi je veux dire. Montrer que je suis jaloux envers tout ses hommes qui tournent autour de Tess, voudrait avouer en quelque sortes ses sentiments si fort que je porte pour la jeune métisse. Et comme je l'ai dis plutôt, rien ne se fera entre nous, malgré mon envie grandissant. Il ne faut pas penser, que si je porte de l'importance à Heidi, cela résume au fait que j'en ai que faire, non loin de là. Je veux simplement cacher mon attirance pour Tess. A qui ? Surement pas au autres, ils doivent surement être au courant qu'il a bien quelque chose entre nous. Non,  à moi même. Si la jeune femme, n'a jamais connu l'amour autre que de sa famille, moi j'ai connu cette chose si étrange soit-elle. J'y ai cru jusqu'au bout, avant de me rendre contre de ce qu'est la connerie humaine. Une seule femme, une seule déception amoureuse. Une douloureuse déception que je ne voulais plus jamais ressentir. Et ca malheureusement, personne n'y est à l'abris. La peur de souffrir à nouveau m'empêche d'avancer, avec elle à ses côtes jusqu'à la fin. Même si ma fille, mon petite Ange Anna, me pousse à faire le dernier pas qui nous sépare, je m'en sens incapable. Est-ce que je serais l'homme qu'elle a toujours voulu avoir ? Serais-je capable de lui apporter tout ce dont elle a besoin ? Et si elle me demandais de lui faire un enfant ? Je ne suis vraiment pas prêt a reprendre un cycle de vie telle quel. Je ne suis pas le genre de même fréquentable, qui lui faut pour avancer au plus haut.. Soudainement alors que j'entend sa voix, qui m'a tant manqué, mon visage attristé, ce transforme en expression neutre mais ferme. Comme si j'étais chez moi, je pars dans le frigo pour sortir une bière que je décapsule à l'aide de mon briquet. Je bois une logue gorgée, qui rafraîchit mon corps entier.

Je peux savoir c'est quoi le problême ? Tu es jalouse d'Heidi c'est ca ? Je te l'ai dis, on a couché ensemble une fois, UNE seule fois. J'ai le droit de m'inquièter pour elle, avec tout ses vautours qui lui saute dessus.

Mon dieu, cette pluie à rendu le corps de Tess quasi nu, tant le tissu de ses fringues et collé  à son corps, me laissant redécouvrir se physique de rêve, qu'elle m'offre souvent. Tuck,
bougre d'âne, tu es venu pour parler, pas baiser!

© 2981 12289 0
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Tessalya Perez
❥ A CHICAGO DEPUIS LE : : 18/02/2017
❥ COMPTE EN BANQUE : 897
☰ POINTS RPS : : 925
❥ BIRTHDAY : : 17/09/1989
❥ ÂGE : : 27
❥ AVATAR : : Chris Cohen / James Perkins/ Camille M. Hamilton
❥ TA LISTE DE CHOSE A FAIRE : : Passer du temps avec Naya # Aller voir le médecin # appeler mon frère# faire du sport

❥ TON ENTOURAGE : : Mon frère
Revenir en haut Aller en bas
Re: N°.. Faut qu'on s'explique! PV Tessalya - Dim 28 Mai - 13:32
Faut qu'on s'explique.Tessalya & Tucker
Pendant mon footing, j’ai le temps de penser un peu plus à tout ça. Je pense que notre relation est clairement passée à une autre étape et qu’il est temps qu’on éclaircisse les choses entre nous. Enfin, est-ce que de simples personnes baisant ensemble dorment chez l’autre? Est-ce que ces mêmes personnes ont les clés d’appartement de l’autre? Est-ce qu’elle se mettent en colère, car quelqu’un s’approche de trop près de l’autre? Tous ces éléments  me mène donc à penser qu’il y a quelque chose qui a changé dans notre relation, mais maintenant reste à savoir si nous sommes tout deux prêt à l’accepter et à aller de l’avant.

Avant même de me poser des questions sur le fait que Tucker soit prêt ou pas à ce genre de relation un peu plus officielle, il faut que je réfléchisse à moi. Il est claire que je n’ai jamais vécu de relation amoureuse, que j’ai toujours pris la fuite, il y a diverses raisons à tout cela...Pourtant avec Tucker je me sens bien. Peut-être, car il est un être aussi torturé que moi ? Peut-être, car il est l’une des seules personnes ne faisant pas partie de ma famille pouvant me comprendre? Je me demande également si nous sommes capable à plus que ça? Enfin, jusqu’à présent notre relation est fondée sur le sexe. Bien entendu, nous avons appris à nous connaître, cependant c’est le sexe qui a fait que l’on s’est rencontré, alors est-ce que nous serons capable de plus? Il y a beaucoup de questions qui me traversent l’esprit alors autant dire que mon footing est passé à un rythme éclair.

Une fois chez moi, je me retrouve rapidement face à Tucker et il faut l’avouer, une fois devant lui je ne peux plus être aussi énervé, enfin si la colère et la jalousie est toujours là au fond de moi, mais c’est comme si je fondais comme un petit glaçon face à lui. Vous savez comme lorsqu’un glaçon fond face à la chaleur. Face à lui mon coeur de pierre se transforme facilement en marshmallow, enfin peut-être quand même pas, car ma grosse gueule ne pourra jamais disparaître, mais je m’adoucis tout de même face à lui. Je pourrais lui sauter dessus, car malgré toute la colère l’envie est là. L’envie sera toujours là avec lui, mais pour une fois je sais me tenir et reste sage. À mon tour, j’ouvre le frigo et sort une bouteille d’eau, car la course ça épuise, ça donne soif. Une fois la bouteille ouverte je bois de bonnes gorgées afin de me rafraîchir. J’en profite pour écouter ce qu’il a à me dire. Il veut savoir quel est le problème et si je suis jalouse d’Heidi.
“Quel est le problème?” Dis-je d’un ton légèrement agacé et exaspéré. “Le problème c’est que je ne supportes plus de te voir jaloux d’hommes s’approchant d’une femme qui est sois-disant ta meilleure amie!” Ce qui est certain c’est qu’avec moi on ne tourne pas autour du pot pendant 10 ans, autant aller droit au but quitte à ce que ça le déplaise. Mais je sais bien que ça ne sera pas le cas, car il est un peu fait comme moi. Je me sens un peu mal que notre dispute tourne autour d’Heidi, car c’est vraiment une très bonne amie à moi, je peux facilement me confier avec elle et elle s’est sentie assez à l’aise pour m’expliquer ce qu’il s’est passé à New York avec Derek. Mais c’est plus fort que moi, malgré tout l’amour et l’affection que je porte à mon amie, je ne peux pas m'empêcher d’être jalouse de leur relation. Ces derniers temps, j’ai bien remarqué un certain agacement chez Tuck en ce qui concerne les personnes tournant autour de moi, mais si ce n’est quelques réflexions, il ne pète pas un plomb comme j’ai pu le voir avec Heidi. Donc c’est peut-être malsain de vouloir le voir jaloux et possessif en ce qui concerne ma personne, mais c’est plus fort que moi.  Il se justifie encore sur le fait qu’il n’a couché qu’une fois avec elle. Je ne peux m’empêcher de rouler les yeux après cette phrase. “Oui qu’une seule fois...à croire qu’on est doué pour coucher avec les personnes qu’on apprécie!” Je suis tout autant agacé qu’avant. C’est vrai que Tucker et moi avons tendance à coucher avec tout ce qui bouge et parfois même avec les personnes qui sont nos “amis”. Pourquoi devons-nous forcément mettre nos amis dans notre lit? À croire qu’on ne sait pas avoir une relation saine avec des personnes sans passer par les joies du sexe.  Il dit s'inquiéter pour elle et je le comprends, car moi aussi je m'inquiète pour elle après tout ce qu’elle a vécu. Mais je pense qu’elle veut tout simplement s’amuser et qu’il n’y a pas d’attaches avec ces hommes...donc faut-il vraiment être jaloux d’eux?  “Tu sais je crois qu’elle a envie que ses vautours lui saute dessus...c’est juste du sexe…” Je pose ma bouteille d’eau et attrape à nouveau ma serviette, car je suis encore dégoulinante et si ça continue comme ça je risque de transformer ma cuisine en piscine. “T'inquiète pas je ne remettrai plus ce sujet sur le tapis...pas de problème!” On peut sentir de la rancœur dans ce que je dis. Ma curiosité sur leur relation a déclenché cette dispute, si on peut l’appeler ainsi. Apparemment, Heidi est chasse gardé et il n’y a que de “l’amitié”, donc étant une grosse rancunière je fermerai simplement ma gueule concernant les deux à l’avenir… “Pendant qu’on y est dis-moi tout ce que tu as à me reprocher...car j’ai bien compris que j’avais les jambes un peu trop ouverte à ton goûts!” J’insiste bien sur la partie “jambe ouverte”, ce ne sont pas des mots qu’il avait utiliser lui-même, mais c’est ce que j’ai compris de ce qu’il m’a dit. Je me dirige alors vers ma chambre afin de me débarrasser des ses habits trempés...Si je reste ainsi je risque de tomber malade. Et ca sera une façon de le torturer un peu plus, il ne va pas me sauter dessus alors qu’on s’engueule?!? Et s’il le fait ça risque d’être quelque chose...ça risque d’être sauvage. Mais bon il va falloir apprendre à se tenir, donc je ne pense pas qu’il le fera surtout que toute notre dispute se porte sur le sexe justement!

© 2981 12289 0
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Tucker Brown
❥ A CHICAGO DEPUIS LE : : 05/04/2017
❥ COMPTE EN BANQUE : 150
☰ POINTS RPS : : 170
❥ BIRTHDAY : : 09/05/1980
❥ ÂGE : : 37
❥ AVATAR : : Titouan White
❥ TA LISTE DE CHOSE A FAIRE : : Retrouver ma fille!

❥ TON ENTOURAGE : : ...
Revenir en haut Aller en bas
Re: N°.. Faut qu'on s'explique! PV Tessalya - Mar 30 Mai - 22:04
Faut qu'on s'explique.Tessalya & Tucker Ces petites réactions m'éxapsère. J'ai toujours eu horreur des personnes jalouses, même si moi même je le suis. Une relation est basé sur la confiance, on a pas besoin de jalousie pour ce genre de chose. Enfin ca c'était avant que mon ex me trompe sous mes yeux. Ce qui ce passe avec Tess, c'est simplement que je suis fou d'elle, que j'ai peur de la perdre, que d'autre ne la touche, peur que d'autre ne fasse un meilleur travail que moi. Je ne l'ai jamais avoué à personne, mais j'en deviens très vite, malade. Le soir lorsque je suis loin d'elle, je me rend minable, par l'alcool ou même la drogue. Des fois il m'arrive simplement de m'allonger dans le lit à sa place et de pleurer toutes les larmes de mon corps.
Cette situation devient de plus en plus dure à vivre, j'ai envie de tout lui balancé, de tout lui dire, de risqué de la perdre pour ca.
Tu sais que tu agis comme une gamine pré-pubère ? Tu es pitoyable quand tu réagis ainsi, Tessalya. Tout ce que tu vois c'est ma relation avec Heidi, tu n'es même pas apte de voire de tes propres yeux tout ce dont j'ai pu faire pour toi! J'essaye de garder mon calme de ne pas la brutalisé par la dureté de la tonalité de ma voix, mais plus par la force de mes mots. Nous sommes tout les deux des adultes, on a tout les deux vécus des choses terrible, alors je suis certain qu'elle sera encaisser. Je ne la quitte pas des yeux, malgré quelque tentatives pour regarder son corps, je reste fixé sur ce regard ferme et tenace qu'est le sien. J'en ai marre de me caché, même si j'étais quasi sincère la plus part du temps avec elle. Quand je dis ca, c'est bien parce qu'il y a des choses que je me retiens de lui dire, de choses que moi même j'ai vécu et que je ne veux pas que cela ce reproduise. Comme le pourquoi de mon addiction pour le sexe par exemple. Il faut savoir que lorsque mon ex compagne m'a quitter, je me suis très vite retrouver à la rue, avec un bébé dans les bras. Comment dire que trouver du travail sain du jour au lendemain c'est très dure. Seules quelques solutions se proposent facilement à vous.
Mais putain, tu te rends compte de ce que tu dis ? Tu remarques peut être que je suis jaloux pour Heidi, mais a ce que je constate, c'est bien la seule chose que tu as pu voire!
Depuis que j'ai retrouvé ma fille, tu étais la seule personne avec qui je couche! La seule que je baise, parce que j'en ressens le besoin vital! Certes, elle en a besoin! Mais je refuse qu'elle tombe sur un connard comme ce Derek! J'ai pas envie de la voire souffrir une fois de plus, de la voire au plus bas, parce que je n'aurais pas su gérer mon rôle!

Je serre les dents énervé parce le tournant que prends cette discussion. Pire que ce que je croyais, mais vraiment pire. J'ai envie de la plaqué, de l'embrasser de lui faire l'amour. Mais je ne peux que me retenir et la laissé parler. Enfin laisser parler c'est un grand mot. Après ce qu'elle vient de me dire, comme quoi elle serait du genre fille facile, me m'est cette fois ci hors de moi. Je n'ai même pas le temps de lui répondre que la voilà déjà partie. Je n'hésite pas une seule seconde à la suivre jusque dans sa chambre pour cette fois ci tout lui balancer à la figure. Avant même qu'elle n’ôte ses vêtements, je l'attrape violemment par le bras la forçant à me regarder. Quand est-ce qu'un jour tu comprendras que je t'aime putain! Je serre un peu plus ma prise sur son bras. Je ne supporte pas que d'autres personnes touchent ton corps, parce que je devrais être le seul à le faire. Je ne supporte pas que d'autre te regarde, parce qu'il n'y a que moi qui doit le faire! Il n'y a que moi qui est le droit de te dire ce que je ressens pour toi. Je finis par relacher la pression sur ton m'éloignant lentement de la chambre en reculant. Jamais je ne connaitrais ce bonheur avec toi parce que tu ne comprends vraiment rien à ce que je pourrais être pour toi, tu n'as pas assez confiance en moi, pour m'accepter tel que je suis.
Mais ca je l'ai toujours su. Je ne suis qu'un simple idiot. Tu sais quoi, continue de les baiser tous. J'en ai rien à faire. Après tout je ne suis qu'un ami de baise rien de plus..
Je baisse la tête en descendant les marches. Je retiens les larmes de couler avant de me retrouver très vite sur le péron sous cette pluie qui me glisse sur la peau. Incapable d'aller plus loin je m'éfondre assis sur les marches la tête caché dans mes mains après avoir chercher frébrilement une cigarette que j'ai eu du mal à allumé. C'est le corps tremblant que je laisse couler les émotions tout en tirant de longue taffe sur ma clope.
© 2981 12289 0
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Tessalya Perez
❥ A CHICAGO DEPUIS LE : : 18/02/2017
❥ COMPTE EN BANQUE : 897
☰ POINTS RPS : : 925
❥ BIRTHDAY : : 17/09/1989
❥ ÂGE : : 27
❥ AVATAR : : Chris Cohen / James Perkins/ Camille M. Hamilton
❥ TA LISTE DE CHOSE A FAIRE : : Passer du temps avec Naya # Aller voir le médecin # appeler mon frère# faire du sport

❥ TON ENTOURAGE : : Mon frère
Revenir en haut Aller en bas
Re: N°.. Faut qu'on s'explique! PV Tessalya - Mer 31 Mai - 19:07
Faut qu'on s'explique.Tessalya & Tucker
Ce qui est drôle avec Tucker, c’est qu’il est autant jaloux que moi, mais ça l’agace lorsque je le suis. Alors que moi lorsque je le vois jaloux, ça me fait juste craquer, car je me rends compte qu’il tient à moi et donc que j’ai une certaine importance pour lui. Il trouve que mon comportement est celui d’une gamine et j’aurai envie de lui rétorquer que c’est peut-être dû à notre différence d’âge juste pour le piquer, car j’aime bien le piquer. Cependant, je n’ai pas envie de m'attaquer à son âge, car ce n’est vraiment pas un soucis pour moi, à vrai dire je ne sens pas cette différence, car grâce à sa maturité je deviens un peu plus mature dans ma tête ou plus tôt plus réfléchie. “Pourtant ma libido de gamine pré-pubère ne te déranges jamais d’habitude…” Je continue à le piquer, je sais qu’il va s’énerver, mais la j’ai juste déclencher mon mode peste et je sais que ça risque de péter à un moment ou à un autre. Je ris ironiquement à ce qu’il dit. “Ba tu sais quoi? Je vais continuer à être une gamine pré-pubère pitoyable!” Au fond de moi, ça me fait mal, pas parce qu’il dit que je suis une gamine pré-pubère, mais parce qu’il dit que je suis pitoyable. Je n’ai jamais utilisé ce genre de mot avec lui, mais comme on dit il faut un début à tout. “Mais vas te faire foutre Tucker! Je suis pitoyable et je resterai pitoyable si dire que je suis jalouse de quelqu’un est pitoyable!!!” J’hausse un peu plus le ton cette fois-ci, pour qu’il se rende compte que moi aussi ça m’énerve et que moi aussi je tiens à lui de ma manière. Je ne lui ai peut-être pas encore dit je t’aime, mais ça ne veut pas dire que je ne tiens pas à lui. Au contraire, c’est juste que ma fierté est bien trop grande pour que j’arrive à la mettre de côté ainsi. “Putain, mais tu comprends rien à ce que je te dis...tu vois que le reproche...c’est pas parce que je t’ai fait UN reproche que tu as tout fait de travers..Je sais pertinemment que je ne suis pas parfaite loin de là...mais j’exprimais juste mon ressenti...peut-être aurais-dû fermer ma gueule encore une fois!” Je sens la colère monter en moi. J’ai envie de tout balancer et de tout briser, mais je m’en voudrais de casser quelque chose après la colère passé. Je fou alors un coup contre le mur, mon côté nerveux et bagarreur ressort ainsi. Après le coup je me dis que j’aurais dû m’abstenir, car j’ai un mal fou, en plus j’ai fait ça avec ma main droite qui est la main avec laquelle je travaille, mais bon c’était ou ça ou je pétais une durite donc voilà. Je ne laisse pas transparaître ma douleur et l’écoute.
Il me reproche encore une fois d’être jalouse d’Heidi, mais cette fois-ci il m’avoue ne coucher qu’avec moi depuis un moment déjà. Chose que je ne savais pas, car nous avions jamais parlé de cela. Je suis heureuse, délivrée d’entendre ça, mais je ne peux pas perdre la face ainsi, alors j’en rajoute une couche. “Mais comment pouvais-je le savoir si tu ne me le dis pas? Je ne suis pas censée deviner tous tes faits et gestes…” Je baisse un peu les yeux, car jusqu’à présent j’ai toujours été la fille avec qui on couche, avec qui on trompe sa copine, mais celle pour qui on arrête d’aller voir à gauche et à droite. “Comment voulais-tu que je le sache, si on est toujours en train de se trouver des partenaires de faire des choses à plusieurs?” C’est vrai qu’on s’est amusé à se présenter des personnes avec qui pimenter nos relations sexuelles, bien qu’on sache déjà le faire très bien juste à deux.  En ce qui me concerne, ça fait déjà un bon moment que je ne vais plus voir ailleurs, mais je ne lui ai pas dit non plus...certes il m’a vu courtisé des hommes ou des femmes, mais en réalité ça n’allait jamais plus loin que ça. Comme d’habitude, mes mots sont crus, mais je sais qu’il peut gérer ça, enfin il a gérer tellement de choses dans sa vie que mes mots ce n’est pas grand chose au final.
Je finis par entendre une chose que je n’ai jamais entendu de la bouche d’un homme ne partageant pas le même sang que moi. Ces fameux mots que toute femme espère entendre, “je t’aime”. Il arrive à me dire ces fameux mots et je sais combien ça doit lui couter de dire cela après tout ce qu’il a vécu. Il aurait pû s’arrêter là, car un simple je t’aime m’aurait amplement suffit. Comme je j’ai dit, personne ne m’a dit de telles mots si ce n’est mon frère ou ma soeur, mais ça n’a pas la même signification. Je suis chamboulée par ce qu’il vient de me dire, il continue par me dire qu’il ne supporte pas de voir quelqu’un s’approcher de moi, de me toucher ou même de me regarder. Là tout de suite en entendant ça, j’ai juste envie d’oublier tout ce qu’on a pu dire plutôt et de lui sauter dessus, de lui arracher ses vêtements...enfin quoi qu’une petite baffe avant, histoire de lui montrer que j’étais tout de même en colère et surtout pour bien illustrer mon côté sauvage comme d’habitude. Au final, je n’ai même pas le temps de dire quoi que ce soit ou de faire quoi que ce soit, car il me tourne simplement le dos et part. Je suis énervée, car il m’a dit juste avant de partir que je l’ai pris pour un idiot, que je n’ai pas confiance en lui et que je n’avais qu’à continuer à baiser tout le monde. Un cris d’énervement sort de ma bouche, vous savez ces fameux cris qui sortent instinctivement de votre bouche sans que vous puissiez le contrôler. Je m’en veux d’avoir tout fichu en l’air, je m’en veux que le seule homme qui avoue m’aimer me tourne le dos, car je n’ai sois disant pas confiance en lui...Je m’en veux de ne pas être une fille banale comme les autres qui sait comment se comporter lors de ce genre de situation. J’attrape la première chose qui me vient sous la main, c'est à dire mon vase rempli de fleur et le balance contre le mur, ce même mur que ma main a frappé. Sous l’excès de la colère je ne me rends même pas compte, que ma main droite est complètement enflée et surtout que ma main gauche est pleine de coupure à vase du vase qui a éclaté en mille morceau.
Je me rend compte que je ne peux pas le laisser partir ainsi, je ne prends même pas le temps de mettre des chaussures ou même d’enfiler un pantalon, c’est à peine vêtu de mon t-shirt couvrant juste assez mes fesses que je me met à courir et à dévaler les escaliers afin de tenter de le rattraper. Une fois en bas, je le vois sur le perron sous la pluie, je n’hésite pas une seconde et je vais le rejoindre et me met face à lui, tant pis si je dois tomber malade, mais il doit entendre ce que j’ai à lui dire, il doit entendre que je ne suis pas celle que je laisse paraître. Mes yeux sont remplis de larmes, normalement ce sont des larmes de colère, mais cette fois-ci ce sont des larmes de tristesses et de peur. Peur d’être abandonnée encore une fois. Je suis à présent aussi trempée que lui, je finis par le regarder et pose l’une de mes mains sur son visage délicatement. Mais comment lui dire ce que je ressens? Comment l’aborder maintenant? J’ouvre la bouche, puis la referme. La scène se répète deux ou trois fois, puis je soupir. “Je finis par l’embrasser de longues secondes, puis je soupire. J’ôte finalement ma main de son visage et m’éloigne pour me rediriger chez moi. “ Désolé...je te laisserai tranquil après ça...Moi aussi je t’aimes….mais j’ai tout gâché encore une fois….peut-être que je ne méritais pas ton amour…” Je rentre à nouveau dans mon immeuble en pleure et remonte les marches petit à petit.


© 2981 12289 0
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Tucker Brown
❥ A CHICAGO DEPUIS LE : : 05/04/2017
❥ COMPTE EN BANQUE : 150
☰ POINTS RPS : : 170
❥ BIRTHDAY : : 09/05/1980
❥ ÂGE : : 37
❥ AVATAR : : Titouan White
❥ TA LISTE DE CHOSE A FAIRE : : Retrouver ma fille!

❥ TON ENTOURAGE : : ...
Revenir en haut Aller en bas
Re: N°.. Faut qu'on s'explique! PV Tessalya - Mer 31 Mai - 23:33
Faut qu'on s'explique.Tessalya & Tucker Oui j'aime quand on baise ensemble, j'aime ta libido de gamine, j'aime le fait de pouvoir m'éclater, de jouir, d'avoir des putains d'orgasmes avec toi. J'aime te baiser comme jamais!
Putain mais merde tu étais au courant de ma relation avec mon ex, tu sais très bien, que je suis une merde pour ce genre de chose, que je n'ai aucune confiance en moi à ce sujet, que je n'ai jamais su faire mieux que tout foutre en l'air, sinon jamais mon ex ne m'aurait quitter, jamais je n'aurais perdu ma fille. Te le dire ? A quoi bon, tu n'en a rien à faire de moi, je ne suis qu'un connard qui ne pense qu'à te baiser, à vouloir te dire ce que je ressens pour toi, sans pour autant le faire parce que j'en suis incapable, parce que j'ai peur d'aimer à nouveau, j'ai peur de souffrir une fois de plus. Je préfére tout avouer en baisant que par de simple gestes ou mots sortie tout droit de ma bouche. Mais pourtant tu n'as jamais compris pourquoi, souvent le soir, je venais me coller contre toi, réclamant de simple calin, un peu de tendresse, et pas qu'une simple baiser sauvage. Putain, tu es si conne que ca, pour ne pas avoir remarqué ma réaction lorsqu'un a décidé d'échanger nos cléf d'appartement ? Je ne suis pas un libertin, je ne suis pas un jouet, mais le fait de partager nos fantasmes, me rapprocher plus de toi, chaque jour. Il est vrai qu'une baise à trois, ou même un gang bang m'éxite, tant que je sais que c'est le cas pour toi. J'ai toujours voulu partager plein de chose avec toi, mais pas de cette façon. J'ai peur de ce que je ressens pour toi, parce que j'ai peur de tout foutre en l'air, parce que je ne sais même pas ce que tu ressens pour moi. J'ai peur de tout ce qui peut m'arriver une fois de plus dans ma putain de vie de merde, que te perdre me briserai. Alors autant joué la comédie jusqu'au bout non ?


Tant de choses à lui dire, tant de vérité à lui balancer, mais j'en suis incapable, parce que je sais qu'une fois de plus rien ne sert de le faire. Rien n'est partager. Enfin c'est ce que je croyais, jusqu'à ce moment ou elle est venu me rejoindre. Qu'elle s'est penché vers moi, pour m'embrasser. Je suis tellement sous le choque, que je n'ai même pas pris le temps de répondre à ce baiser qui en dis long sur ces sentiments, qu'elle aussi a caché. Ca voix brisé, me fend le coeur, au point qu'une fois de plus, je suis incapable de bouger. Cette révélation est reçu comme un poignard me tranchant de part en part. Ce n'est que de longues minutes plus tard, que j'ose enfin réagir. Je me lève, le corps gelé, trempé par la pluie, grimpant les quelques marches qui me sépare de la porte, pour ainsi de nouveau rentré dans l'appartement de la jeune femme, et la rejoindre dans les marches. Comme j'ai pu le faire auparavant, je l'attrape par le poignet, mais cette fois ci avec une infime douceur, caressant son bras. Un simple son sort de ma bouche son prénom, qui me fait tourner la tête. Tessalya... Je la force toujours en douceur à ce retourner, pour qu'on puisse se faire face. Dans cette posture, je peux découvrir les larmes inonder son si magnifique visage. Je tombe de haut, en la voyant ainsi. Nombreuses on été les fois ou je l'ai vu pleurer, mais jamais parce que j'en étais la cause. Subitement je ne savais plus comment réagir, si je devais tout simplement fuir, ou bien la consoler par des petits gestes attendrie. Je finis par me décidé, la plaquant contre le mur, voulant lui faire partager, dans un baiser doux et passionné, tous ses sentiments que je ressens pour elle.
© 2981 12289 0
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Tessalya Perez
❥ A CHICAGO DEPUIS LE : : 18/02/2017
❥ COMPTE EN BANQUE : 897
☰ POINTS RPS : : 925
❥ BIRTHDAY : : 17/09/1989
❥ ÂGE : : 27
❥ AVATAR : : Chris Cohen / James Perkins/ Camille M. Hamilton
❥ TA LISTE DE CHOSE A FAIRE : : Passer du temps avec Naya # Aller voir le médecin # appeler mon frère# faire du sport

❥ TON ENTOURAGE : : Mon frère
Revenir en haut Aller en bas
Re: N°.. Faut qu'on s'explique! PV Tessalya - Jeu 1 Juin - 1:01
Faut qu'on s'explique.Tessalya & Tucker
C’est fou comme en quelques minutes tout peut basculer. À mon réveil ce matin, je pensais passer une journée simple et banale à ne rien faire si ce n’est le ménage et regarder des séries. Mais parfois, c’est lors de ce type de journée qu’on se met à un peu trop réfléchir et qu’on fait des choses ou que l’on dit des choses qu’on aurait pas du. Peut-être que pour une fois j’aurai du laisser ma fierté de côté et ne pas dire tout ça à Tuck et dans ce cas là, il serait venu me voir, on aurait baisé et encore baisé, puis on se serait endormi ou alors nous aurions mangé un repas. Enfin il y avait tellement d’alternatives possibles, mais je n’avais pas pensé à celle-ci.

Je n’avais pas pensé au fait qu’il puisse ressentir des choses pour moi...et ce n’est plus ressentir des choses, il m’a tout de même dit “JE ‘T’AIME” bordel. Et encore une fois j’ai tout foiré, j’ai tout foutu en l’air avec mes conneries. Mais comment faire confiance à quelqu’un, alors que mes propres parents m’ont tournés le dos?

J’ai vraiment tout fait foirer, mais je ne pouvais pas rester la comme ça sans rien faire. Il fallait tout de même que je prenne le taureau par les cornes et que j’avoue ce que je ressentais pour lui.
À présent je suis à nouveau dans mon appartement, trempée de la tête au pied. Mon état après mon jogging n’est rien comparé à maintenant. Mon t-shirt blanc me colle au corps dévoilant ainsi toutes mes courbes, mes cheveux tombent sur mes épaules et les gouttes tombent sur le sol. Ma main droite me fait terriblement mal et elle est devenue rosâtre. Ma main gauche est ensanglanté, super! Et je suis en pleure, je viens de perdre la seule personne que j’aurai souhaiter garder pour toujours dans ma vie. Je rebalance un autre verre traînant par là, oui il va y avoir du ménage à faire...mais après tout c’est ainsi qu'a commencé la journée.

Je m'effondre littéralement en m'appuyant contre l’un de mes murs. Je n’aurai jamais imaginé être ainsi pour un homme. Enfin pour quelqu’un d’autre que mon frère. Je suis anéanti par ma bêtise, par sa bêtise également, car nous sommes tous deux bornés, jaloux et crus dans nos paroles. À l’heure qu’il est il doit déjà être chez lui en me méprisant. En même temps je l’aurai mérité. Je regarde autour de moi afin de trouver de quoi m’essuyer la main, cependant mes sanglots ne s’arrêtent pas. Je tombe sur un mouchoir que je finis par appuyer sur la paume de ma main. “Mais qu’est-ce que t’as foutus Tessalya Alina Perez, pourquoi tu n’es pas fichu de garder une personne dans ta vie?” Je me remets à pleurer, lorsque j’entends sa voix. Mon coeur se serre, mon souffle s’accélère, mes larmes coulent encore plus. Puis je viens sentir sa peau contre mon bras, cette caresse si délicate contre mon bras qui me fait frissonner. Il finit par me tourner pour que je puisse me retrouver face à lui, il découvre ainsi mon état et je vois qu’il n’est pas mieux que moi. Il aurait pu partir, mais il est revenu, est-ce que malgré toutes mes conneries il m’aime suffisamment pour me pardonner? “Tucker..” dis-je alors d’une voix chamboulée et troublée.  Puis tout s’enchaîne rapidement, il me plaque contre le mur et je sens ses lèvres contre les miennes, son souffle dans le creux de mon cou. Nous nous sommes embrassés des milliers de fois, mais cette fois-ci c’est différent, c’est comme si tout ce qu’il m’avait dit plutôt prenait sens à travers son baiser. Je ne perds pas une seconde et lui enlève sa veste qui aussi mouillée que moi. Cette fois-ci ce n’est pas le même désirs que d’habitude, j’ai envie de lui certes, mais j’ai envie de me faire pardonner, j’ai envie de lui faire comprendre tout ce que je ressens pour lui et que je n’arrives pas à lui dire. Je suis plus tendre que jamais dans mon baiser, je pose ma main empourprée sur son visage, puis dans sa chevelure sans même y prêter attention et sans même me rendre compte de la douleur. Je finis par le regarder, j’aimerai réussir à lui dire à nouveau je t’aime, mais je n’y arrive pas et cette fois-ci ce n’est pas de la fierté, mais plutôt une sorte de gêne, de honte, alors j’essaie simplement de lui faire passer le message à travers mon regard.



© 2981 12289 0
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Tucker Brown
❥ A CHICAGO DEPUIS LE : : 05/04/2017
❥ COMPTE EN BANQUE : 150
☰ POINTS RPS : : 170
❥ BIRTHDAY : : 09/05/1980
❥ ÂGE : : 37
❥ AVATAR : : Titouan White
❥ TA LISTE DE CHOSE A FAIRE : : Retrouver ma fille!

❥ TON ENTOURAGE : : ...
Revenir en haut Aller en bas
Re: N°.. Faut qu'on s'explique! PV Tessalya - Jeu 1 Juin - 2:32
Faut qu'on s'explique.Tessalya & Tucker  Tucker... Ses mots résonnent comme un grondement de tonnerre dans ma tête, tel un signal d'alarme. Ce genre de signe inévitable, ou vous devez agir, vite mais de manière précise. Dans notre cas, il n'y a aucun doute, la tendresse, le partage de nos sentiments doivent être maître de cet instant magique, qui aurait pu finir au désastre. L'envie de m'excuser, de la rassurer est dé-mesurable. Non seulement après l'avoir blesser psychiquement, je l'ai laisser ce blessé, qui sait si elle ne gardera pas des cicatrices à vie de cette scène de ménage des plus terrible. Je me dois de réparé cette erreur, d'une autre manière, lui faire oublié la douleur qu'on s'est infligé mutuellement. Je quitte ses lèvres, sa peau, son corps, pour croiser son regard toujours embué de larmes. D'un air dés plus sincères, je caresse sa joue, m'ouvrant à elle, pour lui prouver l'amour que je porte. Je laisse mes bras glisser sur son corps, pour ainsi la prendre dans mes bras et la porter dans mes bras. Je profite pour la serrer contre moi, la sentir tout près, profiter tout simplement de la présence de ce petit bout de femme, de cette princesse qui est devenu mienne suite à l'une des plus déchirante dispute que j'ai pu vivre. Je scelle de nouveau nos lèvres, collant nos corps humides ensemble. C'est dans cette position, que je rejoins son lit ou je l'y allonge avec la plus grand douceur du monde. Positionné au dessus d'elle, j'admire cette vu qu'elle m'offre avant de lui ôter son tee-shirt, sans être brutale. Comme si je voulais découvrir de nouveau son corps, comme si c'était notre première fois à tout les deux, et que je voulais que ce moment reste gravé dans nos mémoires jusqu'à la fin de notre vie. Je n'avais donc pas le choix, pour le coup je devais mettre de côté notre côté bestial, pour laisser place à l'amour, le véritable, la tendresse, quelque chose de doux et sensuelle, de marquant, de jouissif, mais intense, dans le sens ou les sentiment sont profond et partagé. Etant quasi nu sous moi, je la sépare de ce bout de tissus devenu bien trop gênant pour le reste de nos actes. Délicatement, je pose mes mains sur ses hanches humides, coinçant sa culotte du bout de mes doigts, la faisant glisser le long de ses jambes que je relève avec douceur. Une fois nu en face de moi je caresse ses langues jambes avant d'y déposer de nombreux baisers timide, remontant lentement vers son intimité. Je mordille ma lèvre, alors que je croise son regard. J'ai envie de lui faire plaisir, de lui montrer à quel point je suis vraiment qu'un gros con, d'avoir pensé de tels choses d'elle. Une main relié à la sienne, je commence par de petits baisers, finissant par laisser ma langue entré en contact avec son bouton de chaire déjà bien tendu. Je ferme les yeux profitant vraiment de ce moment, de ses soupirs, de ses tremblements qui l'a parcours. Je souris même satisfait de ce que je lui fais ressentir, mais ce n'est pas ce que je désire. Je veux la posséder, lui montrer, que tout est terminé. Que ce petit jeu entre nous, de coucher ensemble juste pour coucher et déplacé, laissant la place à deux êtres détruits découvrant le véritable amour.
Je me relève, laissant son corps nu offert à mes yeux. Seulement, je ne cherche pas à me rincer l’œil, comme j'aurais pu faire de nombreuses fois auparavant. Tout ce qui m'importe est de me débarrasser de mes habits, de m'unir à elle, de ne faire plus qu'un, et d'y rester pour l'éternité. Je passe une main au dessus, de mon épaule, pour agripper mon tee-shirt entre mes deux omoplates, et le tirer, pour laisser mon torse nu se dévoilé. Toujours bourré de cicatrice, malgré un corps magnifique sculpté, malgré mes dires précédent, j'ai honte de mon corps, de ce que je suis, de ce que j'ai vécu. Mais en voyant son regard, je ne peux que constaté, qu'elle réussi à passer outre la beauté physique. Emu, je me déchausse, sans même prendre la peine de délasser mes chaussures, je défais la bouche de ma ceinture, tout en retirant difficilement mon pantalon ainsi que mon boxer et mes soquettes à cause de la pluie qui les à humidifié au point que cela me colle à la peau. Mais cela ne m'empêche pas, une fois nu, ma verge dressé, je me placer entre les jambes de Tessalya, les fesses légèrement relevé, voulant tout de même la faire languir d'impatience, en mordillant ses lèvres, avant de, me glisser en elle, sans même prendre le temps de me protéger. Je n'étais pas presser de lui faire l'amour, quoi que si un peu, mais ne pas me protéger, ne veux pas dire que je veux des enfants avec elle. Il y a deux catégories d'hommes dans ce cas là. Vous avez celui, qui se fiche des conséquences, qui tire son coup, et qui ce fiche du reste, et celui, qui par amour est prêt à n'importe quoi pour la personne qui le reçoit. Par amour, il est prêt à prendre n'importe quels risques. Est-ce que Tessalya sera interpréter de la même façon que moi ? Je ne suis pas sur, mais cela en vaudra la chandelle de lui en reparlait plus tard, si le sujet en vient à cela.
C'est donc allongé sur elle, ma main sur sa joue, mes lèvres collés aux siennes, que j'ondule avec douceur mon bassin, jouant avec ce rythme, qui m'est inconnu. Avec difficulté, depuis la dernière fois qu'ils sont sortis, les mots sortent de nouveaux, mais cette fois ci comme une évidence, comme si j'avais cette habitude de lui dire souvent.
Je t'aime Tessalya. Les yeux fermés, le sourire aux lèvres, je poursuis. Je suis fou de toi.
© 2981 12289 0
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Tessalya Perez
❥ A CHICAGO DEPUIS LE : : 18/02/2017
❥ COMPTE EN BANQUE : 897
☰ POINTS RPS : : 925
❥ BIRTHDAY : : 17/09/1989
❥ ÂGE : : 27
❥ AVATAR : : Chris Cohen / James Perkins/ Camille M. Hamilton
❥ TA LISTE DE CHOSE A FAIRE : : Passer du temps avec Naya # Aller voir le médecin # appeler mon frère# faire du sport

❥ TON ENTOURAGE : : Mon frère
Revenir en haut Aller en bas
Re: N°.. Faut qu'on s'explique! PV Tessalya - Ven 2 Juin - 1:08
Faut qu'on s'explique.Tessalya & Tucker
Il aurait simplement pu retourner chez lui et m’oublier, m’effacer de sa vie aussi rapidement que je suis entrée dans sa vie. C’est réellement ce que je pensais qu’il allait faire. Pendant ce temps là, je me serai bourrée et shootée, j’aurais pleurer toutes les larmes de mon corps et je me serai probablement desséchée meurtri par ma stupidité.

Finalement, peut-être que d’être descendu en bas et de lui avoir tout de même dit ce que je ressentais n’était pas une si mauvaise idée que ça. Mais je ne m’emballe pas trop vite, car peut-être est-il là pour me dire mes quatres vérités et me laisser en plan après. Finalement, il se rapproche de moi tout en douceur pour finir par m’embrasser. Toute la colère, toute la jalousie et tout le stress qui se sont accumulés ces dernières heures s’évaporent au fil de nos embrassades. Nous sommes aussi trempés l’un que l’autre, mais nous n’y prêtons même pas attention. À vrai dire je me retrouve rapidement embarqué jusqu’à ma chambre, après qu’il m’est porté et que j’ai passé mes bras autour de son cou.

Je pourrai rester ainsi des heures, des jours, des semaines. J’ai l’impression que cette fois-ci tout est différent, après ce qu’il vient de se passer nous avons besoins de montrer l’affection que nous avons l’un pour l’autre. Du moins c’est ce que je ressens, c’est ce dont j’ai besoins. Je me fais plus douce dans mes caresses, dans mes baisers et dans mon regard. Toute cette haine que je pouvais avoir plutôt, toute cette colère, ont simplement disparus.
Tout le côté sauvage qu’on peut habituellement avoir n’est plus. Il n’y a que tendresse et amour. Je ne peux défaire mes bras de lui, comme si je m’accrochais au cas où il déciderait de s’en aller.

Mes vêtements finissent pas tomber sur le sol et je voudrais lui ôter les siens, mais je n’y parviens même pas, tellement je suis encore chamboulée par tout ce qui c’est passé. Je le dévore des yeux, mais ce n’est plus de la même façon que d’habitude. Je n’ai plus besoin de cacher mes sentiments, je n’ai plus besoin de jouer à la fille qui aime baiser et c’est tout. Mon regard est tout autre, le regard d’une jeune femme amoureuse, d’une jeune femme qui ne voit que le meilleure d’une personne, malgré les défauts que celui-ci peut avoir.

Il se retrouve également nul et comme à son habitude il me fait un peu languir, alors que je suis déjà haletante, avide de le sentir en moi, avide que nous fassions plus qu’un. Je finis par lui dire timidement, chose qui ne me ressemble pas. “Viens...s’il-te-plaît..” Je le supplie presque de me faire l’amour, car oui cette fois-ci tout est différent ce n’est pas simplement de la baise, on parle de véritable sentiment, ce que je lui demande c’est bien de me faire l’amour, de me dire combien il m’aime en nous unissants. Je caresse à présent ses bras, tout en ne me détachant pas de son regard. Il finit finalement par entrer en moi délicatement et tendrement. Contrairement à toutes les autres fois, il ne prend pas la peine de se protéger, chose à laquelle je ne prêtes pas attention. Ceci me prouve qu’il a confiance en moi, en nous et ça me réconforte dans mes sentiments. Il finit par dire encore une fois ses mots qui me rendent folle cette fois, non pas folle de colère ou de rage, mais folle de désirs. “..Tucker..!” Je ne peux contenir ma joie, mon plaisir, je ne retiens pas mes gémissements et je lui dit dans un des intervalles “..Te quiero...Je t’aime”, je respire un peu et me rend compte du sens de ces mots et je dis d’une voix un peu plus basse comme si elle analysait chaque syllabe “...je t’aime..” Je me laisse alors aller dans un crie de joie mélanger avec des larmes et des spasmes dans tout mon corps. Non pas des larmes de tristesse, non des larmes d’extases, de contentement, de satisfaction!




© 2981 12289 0
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Tucker Brown
❥ A CHICAGO DEPUIS LE : : 05/04/2017
❥ COMPTE EN BANQUE : 150
☰ POINTS RPS : : 170
❥ BIRTHDAY : : 09/05/1980
❥ ÂGE : : 37
❥ AVATAR : : Titouan White
❥ TA LISTE DE CHOSE A FAIRE : : Retrouver ma fille!

❥ TON ENTOURAGE : : ...
Revenir en haut Aller en bas
Re: N°.. Faut qu'on s'explique! PV Tessalya - Sam 3 Juin - 2:05
Faut qu'on s'explique.Tessalya & Tucker Ses caresses me rendent fous, d'ordinaire, j'aurais simplement tiré mon coup de façon vulgaire, comme un peu tout les hommes lorsqu'il se retrouve face à une femme aussi sexy que Tessalya, mais aujourd'hui, je n'ai aucune envie d'agir ainsi. Non ce que je veux, c'est lui prouver que notre future se fera ensemble, tout les deux, rien que elle et moi. Je ne suis pas doué avec les mots, j'ai toujours préféré les gestes. Si un quelqu'un me fais chié, je ne cherche pas discuter, je frappe, si ma fille pleure, je ne prends pas la peine de lui parler, je la prend dans mes bras et je la cajole comme un père doit le faire avec son bébé. C'est pareil avec Tess, si je dois lui prouver à quel point je l'aime, se ne sera pas avec la force de mes mots mais bien de mes actes. Si aujourd'hui je lui montre en lui faisant l'amour, demain se sera par le biais de regard, de caresse, de gestes que chaque couple utilise pour communiquer.
Ce moment est tellement magique, que j'aimerai que le temps s'arrête, juste là, sur ce passage de notre vie, ce moment qui a changé le tracé de notre destin cuisant. La façon dont nos corps se rencontre, est si intense, que cela amplifie la magie de ce moment. Chaque attention venant de sa part, électrifie mon corps entier, se répandant comme une douce caresse. Je colle mon front au sien, nouveau coup de bassin, je pose ma main sur sa joue, ondulation de mon bassin, je mordille sa lèvre, me voilà sur le dos, Tess au dessus de moi. En voyant ses petites larmes courir sur ses joues, je ne peux m'empêcher de sourire, me redressant pour venir l'embrasser, la serrer contre moi, la rassurer, lui prouver que notre histoire ne fait que commencer. J'encercle son corps fragile de mes bras puissants, pour la maintenir contre moi. Assis, je peux la sentir contre moi. Je me cache dans son cou pour moi aussi essayer de me contrôler sur mes émotions. Nos bassins se collent puis se quittent pour toujours se retrouver.  Ses seins se collent contre mon torse, frottant avec douceur sur ma peau. De nombreux soupires et gémissements fui ma bouche, sans que je puisse les stopper. Je ne contrôle plus rien, et cela ne m'empêche pas d'apprécier encore plus le moment. Tout est bien plus parfait, quand l'amour que vous ressentez, est partager par cet être qui vous est si chère. J'ai tellement envie qu'elle sache tout ce que j'ai à lui dire, tout ce que je ressens pour elle. Même si les gestes sont plus important pour s'exprimé à mes yeux, il est claire que cela ne suffit pas, mais engager une conversation alors que nous partageons notre amour ensemble, me semble le meilleur moyen pour tout gâcher. Mais attendre que tout ce câlin passionnel se termine et enfin pouvoir lui parler, cela reviendrait à patienter trop longtemps!
Entre deux coups de bassins, quelques gémissements, et morsure sur son épaule, je réussi à lui glisser à l'oreille des mots doux et attentionnés, des je t'aime qui fusent à non plus finir, des Tessalya qui s'envolent. Je me rends compte, que tout ses petits surnoms que je me retenais de lui dire auparavant, peuvent sortir sans que cela soit mal interprété. C'est pourquoi, des bébés, Chatons et autres merveilles vinrent effleurer son oreille sous forme de chuchotement, comme si c'était notre petit secret à tout les deux parmis tout les autres.
Soudainement mon corps se remplit de frisson, je serre un peu plus fort Tess contre moi, sans non plus l'étouffer, seulement de manière à m'accrocher à elle, alors que j'atteins le point de non retour. Comment ce fait-il que je n'arrive même plus à tenir la distance, alors qu'avant j'en étais capable ? Comme se fait-il qu'à l'instant même, alors que je partage l'une des plus merveilleux moment, mon corps décide de me trahir ? Je pose mes deux mains instinctivement sur ses joues. Mon regard croise le sien, je lui fais comprendre de part ces simples gestes que je suis désolé. Désolé de tout gâcher dans les meilleurs moments. Je serre les dents alors que je me déverse en de puissant jet en elle. Je jouis contre ses lèvres, que j'avais aussitôt sellés aux miennes. D'un ton peu assuré, je murmure à son intention. Pardonne moi mon amour... J'ai tout foiré comme toujours.. Je me sens tellement nul, d'être partie aussi vite, sans même avoir pris le temps de m'assurer qu'elle est prit son pied elle aussi. Tout les couples font ca non ? Atteindre l'orgasme ensemble, je me trompe ? Pourquoi faut-il toujours que cela m'arrive dans les meilleurs moments ?
C'est comme si, je ne méritais de ne jamais satisfaire les autres quoi que je fasse. Persuadé, qu'elle m’en voudrait de lui avoir offert de tel retrouvailles, je ne cherche pas à croiser son regard, de peur d'y lire de la déception, néanmoins cela ne m'empêche pas de rester en elle, contre elle, peau contre peau, front contre front, mais avec un regard opposé.
© 2981 12289 0
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Tessalya Perez
❥ A CHICAGO DEPUIS LE : : 18/02/2017
❥ COMPTE EN BANQUE : 897
☰ POINTS RPS : : 925
❥ BIRTHDAY : : 17/09/1989
❥ ÂGE : : 27
❥ AVATAR : : Chris Cohen / James Perkins/ Camille M. Hamilton
❥ TA LISTE DE CHOSE A FAIRE : : Passer du temps avec Naya # Aller voir le médecin # appeler mon frère# faire du sport

❥ TON ENTOURAGE : : Mon frère
Revenir en haut Aller en bas
Re: N°.. Faut qu'on s'explique! PV Tessalya - Mer 7 Juin - 13:27
Faut qu'on s'explique.Tessalya & Tucker
Nous avons couché ensemble tant de fois et pourtant c’est comme si aujourd’hui était la première fois. C’est comme si je découvrais pour la première fois cet homme. Ceci ne m’étais jamais arrivé auparavant et je n’avais jamais imaginé que ce soit possible. Enfin comment une expérience que nous avons déjà vécu tant de fois peut nous paraître si nouvelle? Est-ce seulement dû au fait que nous nous sommes exprimés sur nos sentiments ? Est-ce possible que de simples sentiments dévoilés changent toute une expérience sexuelle ? Auparavant, je n’avais jamais compris ces filles disant que le sexe c’est une question d’amour, car l’amour je ne l’avais jamais rencontré. Elles disaient que le sexe ne pouvait être pratiqué sans sentiments et pourtant c’est ce que j’avais toujours fait. J’essayais tant bien que mal d’expliquer que des sentiments n’étaient pas forcément nécessaires, mais maintenant je crois comprendre ce qu’elles essayaient de me dire. Tout est décuplé ainsi, ce n’est plus une question d’orgasmes, mais bien plus. À chaque coup de reins c’est comme s’il déversait son amour pour moi. À chaque gémissement, c’est comme si je lui criait mon amour.

Ce sentiment est si magique, c’est donc à ça que je ressemble l’amour? C’est donc ça des sentiments partagés? Pourtant l’amour je le connais, enfin je pensais le connaître. J’ai un amour inconditionnel pour mon grand-frère et j’ai un amour indéfini pour ma défunte soeur, mais maintenant je comprends que l’amour qu’on ressent pour sa famille, n’est pas le même que celui que l’on peut ressentir pour une personne débarquant dans sa vie sans qu’on ne l’ait demandé. C’est étrange, car pourtant il n’y a qu’un mot pour définir ces deux sentiments qui sont pourtant différents.

Je ne veux pour rien au monde que ce moment se termine. Mon corps est foudroyé de décharges électriques par ce sentiment, par cette déferlante de sentiments, par ce que nous vivons à cet instant même. Par mes gestes, par mes gémissements, par mon regard je veux lui prouver que je serai une toute autre femme. Enfin pas totalement autre sinon je ne lui plairais plus, mais une femme qui se réserve pour lui si c’est ce qu’il souhaite, une femme un peu excentrique, un peu sauvage, mais avec cette touche de douceur. Cette femme qui comprends mieux que quiconque ses démons et qui sera toujours là pour lui. Cette femme qui ne le jugera pas sur ses travers, car j’en ai des travers moi aussi.

On ne s’était jamais confié sur nos sentiments jusqu'à présent et pourtant maintenant j’ai le droit à une déferlante de je t’aime et de mots doux dans le creux de l’oreil, ce qui me rend encore plus folle. Pourquoi des mots pouvant paraître si anodins ne le sont pas ? Pourquoi ces mots peuvent-ils vous mettre dans un tel état? Je ne me garde pas de lui dire à quel point je l’aime et tout ce que je ressens pour lui. Mes griffes se plantent dans tout son corps comme si je ne voulais plus jamais le quitter, comme si je voulais que nous ne fassions plus qu’un à tout jamais.

Cette démonstration de notre amour ne peut se terminer que d’une façon, celle que nous attendons tous deux, le point de non retour. Je sens son corps frémir, son anatomie se laisser aller en moi et son jouissement contre mes lèvres. Je ferme mes yeux le temps de quelques instants, car ce moment est tellement bon. Enfin, il a déjà joui en moi, mais aujourd’hui ce n’est pas du tout pareil. Lorsque j’ouvre mes yeux à nouveau, il semble désolé. Mais désolé de quoi ? Il est désolé d’y être arrivé avant moi ou pas en même temps que moi. Mais pouvons nous être aussi syncro que ça? Et ce n’est que gage de recommencer à nouveau pour que ce soit mon tour. Il finit par s’excuser et dire qu’il a tout foirer à nouveau, mais ce “mon amour” réchauffe à nouveau mon coeur.  Je nous fais alors basculer pour que je me retrouve au dessus de lui, sans me soucier de ce qui pourra se déverser sur le lit ou mes draps et je le regarde tout en lui caressant sa joue. Vous savez ce regard béat, d’une jeune fille amaroucheé. Je dépose une centaine de baiser sur sa bouche, dans son coup, sur son torse par finir par remonter sur sa bouche. “Ne dis plus jamais ça...c’était….magique!” Je l’embrasse encore un peu. “ Tu n’as rien foiré...alors ne dis plus jamais ça c’est compris?” Je le regarde avec toute la douceur du monde. “ Et puis t’entendre dire ces choses...c’est...indescriptible.” Mes yeux pétillent de joie, d’amour et peut-être d’innocence face à tout ça. J’entrelace mes doigts aux siens. “Merci….merci de m’aimer avec tous mes défauts et tous mes démons.”



© 2981 12289 0
Voir le profil de l'utilisateur
N°.. Faut qu'on s'explique! PV Tessalya
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» AMIBO ??? Heu... Faut qu'on m'explique
» il faut sauver le soldat ryan
» [Recherche] Voici les Bionicle qu'il me faut absolument
» Le guide des jeux master system qu'il faut avoir fait
» Il faut se réveiller!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHICAGO DREAMS :: Chicago :: Les logements :: Sint Martin-